S'enregistrer

Votre mot de passe vous sera envoyé.

Maitre de son destin et leader du groupe B de qualifications de la zone Afrique pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018, le Nigéria s’apprête à affronter le Cameroun en double confrontation. Ce sera les 1er et 4 Septembre prochains, à Uyo (Nigeria) puis Yaoundé (Cameroun).

Gernot Rohr et son staff

Sur les 23 joueurs convoqués par Gernot Rohr, deux invités de dernière minute : Uche Agbo le milieu defensif du Standard de Liège et Aaron Samuel, buteur du CSKA Moscou, qui remplace Alex Iwobi (neveu de l’ancien international Jay Jay Okocha) d’Arsenal, forfait pour blessure.

Aaron fait son grand retour en équipe nationale, 26 mois après que le regretté Stephen Keshi lui ait donné sa chance face au Tchad, lors de qualifications pour la Coupe d’Afrique des Nations Gabon 2017.

Aaron Samuel du CSKA Moscou

Une sélection décriée par les fans, reprochant à l’attaquant de faire banquette au CSKA.

Sur les réseaux sociaux nigérians, nombreux préférent que l’ex-coach de Nice renouvelle sa confiance à Henry Onyekuru, qui avait honoré sa première sélection le 30 juin dernier lors de la victoire sans appel (3-0), en amical face au Togo.

Les fans « naija » ont tout même de nombreuses raisons de garder le sourire. Il y a tout d’abord le retour des « chinois » John Obi Mikel et d’Odion Ighalo (11 buts avec le Yangchun Yatai). Puis ceux de Victor Moses et Leon Balogun, absents pour blessure lors de la défaite à domicile contre l’Afrique du Sud en juin dernier (0-2).

Le retour du « capi » Obi Mikel

Balogun, taulier de la défense du FC Mayence, devrait probablement être associé à son compère William Troost Ekong. Ce dernier est d’ailleurs coéquipier du camerounais Dany Nounkeu à Bursaspor, en Turquie.

La grande inconnue reste le choix du gardien de but : quand on demande au sélectionneur, qui du « sudafricain » Akpeyi, du « local » Ezenwa ou du « portugais » Alampasu défendra le nid des Super Eagles des griffes du champion d’Afrique, Gernot Rohr jure que le mystère demeure entier et ne sera levé que par l’entremise du coach des gardiens.

Gageons que pour les camerounais Ondoa, Siani, Moukandjo, Fai Collins et Aboubakar, ce « mano a mano » entre le roi des airs et le roi d’Afrique revêtira un double enjeu : reconquérir la place de leader du groupe B des qualifications de la Zone Afrique au Mondial 2018 et effacer de leurs mémoires la débâcle de Bruxelles d’Octobre 2015 contre le Nigeria.

Par Georges Alladjim (Correspondance spéciale)


Les 23 Super Eagles.

Gardiens de but

Daniel Akpeyi (Chippa United, Afrique du Sud), Ikechukwu Ezenwa (FC IfeanyiUbah), Dele Alampasu (Cesarense FC, Portugal).

Défenseurs

William Troost-Ekong (Bursaspor, Turquie), Abdullahi Shehu (Anorthosis Famagouste, Chypre), Leon Balogun (Mayence, Allemagne), Tyronne Ebuehi (ADO La Haye, Pays-Bas), Elderson Echiejile (Sivasspor, Turquie), Chidozie Awaziem (Nantes, France), Ola Aina (Hull City, Angleterre).

Milieux de terrain

John Obi Mikel (Tianjin Teda, Chine), Ogenyi Onazi (Trabzonspor, Turquie), Wilfred Ndidi (Leicester City, Angleterre), Oghenekaro Etebo (CD Feirense, Portugal), John Ogu (Hapoel Be’er Sheva, Israël), Mikel Agu (Bursaspor, Turquie).

Attaquants

Ahmed Musa (Leicester City, Angleterre), Kelechi Iheanacho (Leicester City, Angleterre), Moses Simon (La Gantoise, Belgique), Aaron Samuel (CSKA Moscou, Russie), Odion Ighalo (Chang Chun-Yatai, Chine), Victor Moses (Chelsea, Angleterre), Anthony Nwakaeme (Hapoel Be’er Sheva, Israël).

Réservistes

Henry Onyekuru (Anderlecht, Belgique), Kenneth Omeruo (Chelsea, Angleterre), Alhassan Ibrahim (Akwa United), Stephen Eze (FC IfeanyiUbah), Ifeanyi Ifeanyi (Akwa United).

A propos de l'auteur

Photo du profil de La redaction d'Okabol

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This
Aller à la barre d’outils