S'enregistrer

Votre mot de passe vous sera envoyé.

Retour sur le lancement du concours Miss Ronde et Belle Cameroun qui a eu lieu à Yaoundé le jeudi 8 mars 2018.

En prelude à la 33e édition de la Journée Internationale du droit des femmes,  l’association Femme Ronde et Belle Cameroun organisait une série d’activités.

Parmi ces activités, l’association lançait notamment la troisième édition de son concours Miss Ronde et Belle sur le parvis du stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. C’est dans le cadre du Festival de la Femme en Diamant qui se tenait à cet endroit que l’on a réuni une quarantaine de candidates de la région du Centre.

Neuf jeunes filles sont finalement retenues pour la présélection par le jury présent. Une présélection supervisée par Dorette Bouwe Ndjiele, la promotrice de l’association Femme Ronde et Belle Cameroun.

Dorette Bouwe explique à Okabolmedia.com le but de ce concours et son impact sur les femmes rondes du Cameroun (audio) :

Écouter [Okabol] Miss Ronde et Belle CMR par Dorette Bouwe par Okabol #np sur #SoundCloud

Ce concours est dédié aux femmes rondes en Afrique et particulièrement au Cameroun longtemps moquées, insultées et même rejetées par leur entourage. Notre but est de leur donner enfin l’occasion de s’exprimer et de leur redonner confiance en elles. Nous les encourageons à veiller à leur bien-être : nutrition, santé, beauté et sport.

Qui succedera à Aline Embollo et Christelle Ngueping, respectivement Miss Ronde et Belle Cameroun 2016 et 2017? En attendant de le savoir, la suite des castings 2018 aura lieu fin avril, pour les régions du Littoral et du Sud-ouest.

 

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.