S'enregistrer

Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le Samuel Eto’o Charity match devait avoir lieu à Antalya, à l’occasion des 10 ans de sa Fondation. L’événement prévu sur deux jours, a été écourté par des putschistes ayant pris en otage les villes d’Ankara et Istanbul.

Dans la nuit du 15 au 16 juillet, l’international camerounais Samuel Eto’o donnait une réception suivie d’un gala à Antalya, en Turquie. La soirée avait pourtant bien commencé. Les personnalités du monde artistique, sportifs et politiques, défilaient dans le lobby du Carya Regnum. Une soirée en demi-teinte qui se soldera par l’annonce d’une tentative de coup d’état, laissant un goût d’amertume à ces 10 ans de la fondation Samuel Eto’o.

Quand le gratin africain investi Antalya

Le Saint Graal donnant accès à la soirée de gala

Le Saint Graal donnant accès à la soirée de gala

 

Voitures de luxe, sécurité maximum, photographes, une ambiance comme il n’est pas si rare de voir dans cet hôtel 5 étoiles, en périphérie de la station balnéaire turque. Les affiches du Eto’o Charity Gala sont recouvrent les murs. Carles Puyol, Eric Abidal, Stephen Appiah ou encore Kolo Touré et Pascal Nouma, pour ne citer qu’eux, sont les premiers à se faire tirer le portrait par les journalistes locaux déjà sur place. Des anciens footballeurs comme Patrick Mboma ou encore Marcel Desailly ont également fait le déplacement.

http://twitter.com/marceldesailly/status/754070736378142721

 Marcel Desailly s’impose en expert des réseaux sociaux lors de cette soirée.

Champagne, vin rouge, blanc, rosé sont à disposition des convives. Une salle spécialement prévue pour les photocall a été aménagée. Annexée à celle-ci, le fameux lieu de réception. Rien à voir avec dernière soirée de la Fondation Samuel Eto’o tenue en octobre dernier à Londres, plus cosy et conviviale. Le camerounais a fait les choses en grandes pompes pour ce 10ème anniversaire. Turcs, français, anglais, africains et autres nationalités ont fait le déplacement et peuvent accéder au dîner grâce à un carton d’invitation.

L’hôte arrive au bras de sa femme Georgette Eto’o, avec laquelle il a renouvelé ses vœux au mois de juin dernier. Le statut de Samuel Eto’o en Turquie, est comparable à celui d’une rock star. Et pour cause, il a réussi à faire déplacer le président Ergodan, ainsi que d’autres membres du gouvernement à cette soirée privée. La soirée peut commencer.

Anniversaire et mondanités

Une table en particulier captive, celle de Michael Essien, Jay Jay Okocha, Eden Hazard, Nwankwo Kanu, entourés par des agents de sécurité tentant de limiter tant bien que mal les demandes de selfies. Eto’o quant à lui, tient à saluer tous les convives qu’il a invité, rameutant ainsi la foule dans tous ses déplacements dans la salle.

photo

Des convives prestigieux.

La soirée débute par showcase du chanteur gabonais J-Rio, proche du joueur camerounais. S’en suit un discours de bilan et de remerciements de l’attaquant-entraîneur d’Antalyaspor. Il n’oublie pas de remercier un de ses invités les plus prestigieux présents, le chef du gouvernent turc Recep Tayyib Erdogan, qui a également contribuer à la mise en place de ce gala et Charity Match. Bien sûr, il n’oublie pas son équipe événementielle, le groupe Utopia qui a organisé l’intégralité de l’événement.

 

Une fin imprévue

Sur scène, un groupe folklorique turcs, le plat de résistance arrive au même moment. Sans que l’on ne s’en aperçoive, le président Erdogan a déjà quitté la salle, suivi par la plupart des politiques présents au gala. Les tables se vident. Le joueur NBA Serge Ibaka fait son entrée, détournant ainsi la foule de l’événement qui se passe dans le pays. Peter Okoyé des P-Square prend la scène et enjaille le reste des convives restés.

Pendant ce temps, on apprend qu’Istanbul et Ankara sont pris d’assaut par un putsch. Le chef de l’Etat s’empressera plus tard de minimiser l’incident via Facetime, appelant ainsi son peuple à la résistance pendant que lui est mis en sécurité.

#LastNight #Turkey #Antalya #live Cc @setoo9

A post shared by Mr P (@peterpsquare) on

La soirée est subitement écourtée. Chacun regagne ses appartements, avec un sentiment de soirée inachevée, mais sans vraiment être apeuré par la situation. Entre temps, quelques grandes stars comme annoncées pendant des mois, déclinent peu à peu leur présence au Match du lendemain via les réseaux sociaux. Facebook, Twitter et Youtube seront bloqués quelques heures après.

À ce moment là, on ne sait toujours pas si l’événement de l’année, le Eto’o Charity Match, aura lieu.

photo 2

Un Samuel Eto’o qui ne perd pas le sourire.

Même si le joueur camerounais a démontré sa grandeur et sa popularité en Turquie, par le billet de ce gala, des facteurs de contingence auront mis un terme à l’euphorie d’un événement attendu depuis des mois.

Malheureusement la politique a réussi à prendre une place centrale sur une démarche caritative qui devait mettre en lumière les 10 ans des actions de la Fondation Samuel Eto’o.

A propos de l'auteur

"Storytelleuse" en tous genres.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.